Kiné Annuaire, site des kinés et kinésithérapeutes
Le premier site média de la kinésithérapie

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

La comptabilité et le juridique. Kine Annuaire "le premier site média de la kinésithérapie". Kiné-Annuaire.fr est un site créé par les kinés pour les kinés.

Frais de repas pour les kinésithérapeutes : déductibles ?

Envoyer Imprimer PDF

Les kinésithérapeutes soumis à un régime réel d'imposition (pas en régime micro-entreprise), peuvent déduire de leur résultat imposable les frais supplémentaires de repas qu'ils engagent régulièrement sur le lieu d'exercice de leur activité professionnelle dans certaines limites TTC fixées par l'administration.

Pour 2012, la dépense de repas qui peut être déduite correspond à la différence entre :

- La valeur forfaitaire d'un repas pris à domicile, évaluée à 4,45 € (au lieu de 4,40 € pour 2011)

- et un plafond fixé à 17,40 € par repas (au lieu de 17,10 € pour 2011), au delà duquel la dépense est considérée comme excessive.

Ainsi, pour 2012, les frais supplémentaires de repas sont déductibles pour un montant maximal de 12,95 € (17,40 - 4,45) par repas sur le lieu de travail.

Toutefois, cette déduction n’est acceptée que si l’éloignement du domicile et les horaires de travail empêchent de rentrer chez soi.

Bien sûr, les repas d’affaires ou les repas pris dans le cadre de voyages professionnels (séminaires, formation) restent déductibles normalement s’ils sont justifiés et qu’ils sont exposés dans l’intérêt du cabinet.

Par exemple, si le kinésithérapeute dépense 30 € pour un repas pris seul, en sortant d'une consultation chez un client, il ne peut, en principe, déduire de son résultat que 12,95 €, la somme de 17,05 € (30 € - 12,95 €) n'étant pas une charge déductible.

Instructions du 26 janvier 2012, BOI 4 C-2-12 et 5 G-1-12 du 6 février

 

Fabien GAUTHERON

Expert-comptable – Associé

Inscrit au Tableau de l’Ordre de Lyon Rhône-Alpes