Kiné Annuaire, site des kinés et kinésithérapeutes
Le premier site média de la kinésithérapie

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Kiné Annuaire est le premier site média de la kinésithérapie. Dans cette partie du site vous accédez aux articles concernant le droit et la fiscalité. Nous rédigeons pour vous les kinés l'essentiel de ce qu'il faut retenir concernant le droit et la fiscalité des kinés, kinésithérapeutes. Nous vous indiquons les textes de loi et qui cela concerne. Le droit et la fiscalité dans la kinésithérapie.

Le plan d’épargne entreprise (PEE) : un outil d’optimisation fiscale aussi pour les kinésithérapeutes

Envoyer Imprimer PDF

Le PEE représente une réelle opportunité fiscale pour les masseurs kinésithérapeutes, qui emploient un ou des salariés.

Exemple : Un professionnel libéral qui épargne mensuellement 78€ sur son PEE, voit un abondement du cabinet à son profit s’élever à 234€ (pour un abondement définit à 300%).

Sur 5 ans, avec une épargne sécurisée, la valeur du PEE peut atteindre 20000€

Le PEE est un Plan d’Epargne Salariale, proposé de façon facultative à vos salariés (femme de ménage, secrétariat, ...).

>> Suite de l'article : Le plan d’épargne entreprise (PEE) : un outil d’optimisation fiscale aussi pour les kinésithérapeutes

Connaissez-vous les contrats de Capitalisation ?

Envoyer Imprimer PDF

Le contrat de capitalisation est un placement à long terme dont les produits sont capitalisés.

Comme le contrat d’assurance-vie, il peut être mono support ou « en euros », multi support ou « en unités de compte »…

Le contrat de capitalisation offre, également, la même liquidité grâce au rachat ou à l’avance, il peut garantir un emprunt et, le cas échéant, être arbitré.

>> Suite de l'article : Connaissez-vous les contrats de Capitalisation ?

Loi de Finances pour 2012 et Loi de Finances Rectificatives pour 2011

Envoyer Imprimer PDF

La loi de finances pour 2012 et la loi de finances rectificative pour 2011 on été respectivement votées les 21 et 28 décembre 2011.

Certaines mesures ont été abondamment commentées comme la modification du régime « Scellier » (voir notre autre article : la réforme de la Loi Scellier pour 2012), d’autres sont passées inaperçues comme le déplafonnement des droits d’enregistrement sur les cessions d’actions.

Le présent article résume certaines dispositions. L’attention du lecteur est attirée sur le fait les commentaires ci-dessous sont généraux et non-exhaustifs. Ils ne sauraient engager la responsabilité du rédacteur.

>> Suite de l'article : Loi de Finances pour 2012 et Loi de Finances Rectificatives pour 2011

Faut-il louer ou acheter ses locaux professionnels pour les kinésithérapeutes

Envoyer Imprimer PDF

Location contre acquisition

L'acquisition des locaux pose des problèmes financiers, juridiques et fiscaux.

Financiers, car cette opération suppose le plus souvent un financement dont le coût doit être supportable par l'entreprise ou le dirigeant.

Juridiques, car il n'y a pas une mais plusieurs voies pour acheter les locaux : en direct ou via une société civile immobilière (SCI), avec inscription des murs à l'actif professionnel ou au contraire conservation des murs dans le patrimoine privé, en crédit-bail immobilier...

>> Suite de l'article : Faut-il louer ou acheter ses locaux professionnels pour les kinésithérapeutes

Evolution du Plan d'Epargne Retraite Populaire (PERP)

Envoyer Imprimer PDF

La réforme des retraites concerne principalement le financement des régimes de retraite obligatoires. Néanmoins, elle consacre un titre entier aux mesures relatives à l'épargne retraite facultative et y apporte plusieurs modifications importantes. Désormais, pour tous les contrats d'épargne retraite, les cas où les assurés peuvent récupérer leur épargne de façon anticipée sont plus nombreux. Par ailleurs, les détenteurs d'un contrat individuel, de type Perp (Plan d’Epargne Retraite Populaire) ou Préfon, auront la possibilité de toucher une partie de leur retraite sous forme de capital. Le point sur ces différents changements qui devraient contribuer à améliorer la retraite des assurés.

>> Suite de l'article : Evolution du Plan d'Epargne Retraite Populaire (PERP)

Page 3 sur 5